Produit CORSU E RIBELLU

X

Le Président de l’Office des transports de la Corse risque l’inégibilité. Le conseiller exécutif et maire de Propriano pourrait perdre ses deux sièges après la décision du Conseil constitutionnel sur ses comptes de campagne.

Paul Marie Bartoli risque-t-il de perdre ses sièges de maire de Propriano et de président de l’Office des transports de la Corse ? L’hypothèse est bien réelle, alors que les Sages de la rue Montpensier doivent  se prononcer sur ses comptes de compagne des élections législatives de juin 2012.

Frais de bouches oubliés

D’après nos informations, les hauts magistrats ont à juger le remboursement d’une somme de 3700 euros – des frais de bouches occasionnés par ses tournées électorales – qui n’aurait pas été déclarée dans les formes. Paul Marie Bartoli aurait en effet réglé cette somme sur ses deniers personnels avant d’en réclamer le remboursement. Seul hic, il a omis de faire viser cette dépense par un mandataire financier comme la loi l’exige.

Suite et source de l’article 

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !