Produit CORSU E RIBELLU

X

Les manifestations contre l’austérité se multiplient en Europe méridionale ajoutant au risque économique celui d’un danger politique de plus en plus prégnant. Le principal danger vient aujourd’hui de l’Italie où le phénomène grilliste a laissé les spéculateurs dans l’expectative sans pour autant dessiner de solutions à la crise que subit la Botte.

Un pays en récession

Le produit intérieur brut (PIB) de l’Italie s’est contracté de 0,9% au quatrième trimestre 2012 par rapport au précédent. Le 11 mars dernier, l’Institut national des statistiques (Istat) a confirmé une précédente estimation qui dénote une aggravation de la récession dans la troisième économie de la zone euro. Par rapport au quatrième trimestre 2011, le PIB a reculé de 2,8% alors que la prévision était une baisse de 2,7%. Pour mémoire, le PIB italien avait déjà reculé de 0,9% au premier trimestre 2012 par rapport au précédent, de 0,7% au deuxième, de 0,2% au troisième et de 0,9% au quatrième. Il s’agit du sixième trimestre consécutif de recul du PIB pour l’économie italienne.

Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !