Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le Padduc, ou en tout cas la phase 2 de celui-ci, a été présentée ce matin (vendredi) à Ajaccio. Lancée en septembre 2010, l’élaboration du plan de développement durable de la Corse est entrée dans une phase active, avec le début de la phase 2, qui fait suite donc aux assises du foncier et du logement, puis à celles du littoral.

Après le débat d’orientations politiques, avalisé par l’Assemblée de Corse l’été dernier, nous abordons, à présent, le PADD qui est en fait, la déclinaison technique du modèle de développement. A travers toute une série de réunions, d’ateliers dits transversaux régionaux et d’ateliers décentralisés, il s’agit de définir les moyens et les outils à mettre en oeuvre pour aboutir à l’élaboration du Padduc. Ce travail devrait être finalisé à la fin de l’été, avec une présentation devant l’Assemblée de Corse au mois d’octobre. Si le débat de ce matin, a permis, à nouveau, de dégager un large consensus sur la forme de la démarche, il semble bien que dès que l’on entre dans la complexité des choses, les difficultés se multiplient, ce qui ne décourage pas du tout Maria Giudicelli, qui porte ce dossier à bout de bras depuis de longs mois. Écoutons la conseillère exécutive chargée du Padduc.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !