Produit CORSU E RIBELLU

X

Traité de Rome en1957, au nom symbolique. C’était naguère. Charlemagne sacré à Rome empereur d’Occident. Puis ses héritiers se déchirèrent dans des guerres fratricides, aboutissant au traité de Verdun, partage de l’Empire. Charles le Chauve eut le royaume des Francs à l’Ouest de l’Escaut, de la Saône et du Rhône.

Ce fut la France. Louis le Germanique eut le pays au-delà du Rhin. Ce fut l’Allemagne. Lothaire, avec le titre d’empereur eut le Centre, ce furent la Belgique, la Hollande, la Suisse et l’Italie principalement.

Dés lors, ce ne furent entre ces puissances que des combats et des guerres des uns contre les autres pour aboutir aux massacres apocalyptiques de la dernière guerre de 1939-1945, des démocraties contre des dictatures. C’était jadis. Les pères fondateurs de l’Union Européenne (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Italie, France, Allemagne) ou l’Europe des Six) eurent un objectif essentiel commun : mettre fin au cauchemar des conflits entre européens et se préserver des gouvernements totalitaires et autoritaires pratiquant la terreur d’Etat. Ainsi parallèlement à la mise en place du marché commun et à leurs objectifs économiques donnèrent-ils également naissance à la Convention Européenne des Droits de l’Homme et à la Cour Européenne de ces droits. C’était encore naguère. Mais voici que dans le temps présent, à la seule connaissance de ce qui s’étale au grand jour, les peuples s’interrogent. Où va l’Europe ?

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !