Produit CORSU E RIBELLU

X

« Je regrette et je déplore que la question de la ratification de langues minoritaires soit, une fois de plus, renvoyée aux calendes grecques. Paul GIACOBBI proposera à l’assemblée de Corse de confirmer aussi largement que possible son vote en faveur de la co-officialité et il est dans son rôle.

Il ne faut cependant pas jouer avec les mots ni, à fortiori, avec le feu. Si le gouvernement a renoncé à soumettre au parlement réuni en Congrès à Versailles un certain nombre de dispositions parfois très importantes, c’est d’abord et surtout parce que le premier ministre a rencontré de la part de l’opposition une opposition catégorique sur un certain nombre de points et qu’il n’a donc retenu que ceux qui font consensus dans la classe politique pour obtenir à Versailles les 3/5 des voix indispensables à la modification de la constitution.

Au lieu de s’obstiner dans la voie qu’il a choisie, et dont je considère depuis le début qu’elle ne mènerait qu’à une dangereuse impasse, le président de l’assemblée de Corse devrait adopter une méthode de travail plus conforme à la situation.

Pourquoi une délégation de l’assemblée de Corse ne demanderait elle pas à rencontrer, le plus rapidement possible, les différents groupes parlementaires de l’assemblée nationale et du sénat pour débattre de la situation de blocage dans laquelle se retrouve notre Île et expliquer aux parlementaires le bien fondé des mesures qu’elle suggère ?

Outre que je suis persuadé que beaucoup de parlementaires français ont beaucoup à apprendre sur la Corse et les corses, je suis sûr qu’une explication qui irait au fond des choses peut être de nature à troubler plus d’un député et d’un sénateur. D’autant que cette démarche aurait le mérite de démontrer que les élus corses n’ont pas peur du débat d’idées et sont ouverts au dialogue franc et direct avec la représentation nationale. »

Vincent Carlotti

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !