Produit CORSU E RIBELLU

X

« La situation de la ville de Bastia en matière d’insécurité se dégrade inexorablement depuis plusieurs années : agressions, vandalisme, incivilités, hausse de la petite et moyenne délinquance, augmentation du trafic et de la consommation de stupéfiants, particulièrement chez les jeunes…  » souligne dans un communiqué Inseme per Bastia

« Au-delà des statistiques, ce triste et inquiétant constat est fait au quotidien par tous les bastiais, et dans tous les quartiers » indique Gilles Simeoni qui signe le communiqué. « C’est ce qu’expriment les gens, qui ont interpellé en ce sens les élus d’Inseme per Bastia, lors de réunions et d’échanges que nous avons pu avoir avec les habitants de Montesoru, de de Lupinu, de Saint-Joseph et di a Piazza d’Arme, di u Mercà, du Fangu, de Saint-Antoine, de Toga, etc… » « Les évènements des dernières semaines (incendies répétés de véhicules, braquages de commerçants ou à domicile, agressions de personnes âgées et de femmes seules), en rupture totale avec nos valeurs culturelles, doivent agir comme un signal d’alarme » poursuit Gilles Simeoni qui estime « qu’il y a urgence à engager une réflexion collective, et à mettre en œuvre une vraie politique de la Ville dans ce domaine, ce qui n’a jamais été fait depuis des décennies. Les élus d’Inseme per Bastia demandent donc que cette question soit inscrite en priorité à l’ordre du jour du prochain conseil municipal. »

Corse Net Info

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !