Produit CORSU E RIBELLU

X

Une charge explosive restée intacte a été retrouvée jeudi matin devant la mairie de Linguizzetta (Haute-Corse), située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bastia, a informé des sources judiciaires.

L’engin était composé d’une bouteille de gaz, de liquide inflammable, et d’un système de mise à feu, précise une source judiciaire en ajoutant qu’aucune inscription ou revendication n’a été retrouvée sur les lieux. L’objet a été neutralisé par les démineurs après l’intervention des gendarmes, tandis qu’un périmètre de sécurité a entraîné la déviation de la route en amont et en aval de la mairie. La commune de Linguizzetta se trouve en Plaine orientale, une microrégion traditionnellement agricole, secouée ces dernières années par plusieurs homicides. En octobre 2008, un bar-restaurant d’un camp de vacances avait été endommagé par un attentat à l’explosif suivi d’un incendie.

Réaction de Vincent Carlotti : Le PLU de LINGUIZETTA est sans doute le plus exemplaire de Corse, et Séverin MEDORI son maire, ainsi son équipe, ne transigent pas sur le respect des lois concernant l’urbanisme dans une commune trop longtemps livrées aux caprices des différents opérateurs. Faut il y voir un rapport de cause à effet ? A Séverin, à son conseil municipal, j’exprime ici mon amitié et ma profonde sympathie.

6 actions/Attentats ou tentative depuis le début de l’Année 2013
85 attentats, revendiqués ou non, ont été commis en Corse en 2012.

Action/Attentat le 21 mars 2013 contre la Mairie de Linguizzetta, une charge explosive retrouvée
Action/Attentat le 13 mars 2013 contre une résidence secondaire appartenant au Maire de Senlis à Carghjese
Action/Attentat le 13 mars  2013 contre le chantier du Leroy Merlin à Mezzavia sur Ajaccio, complexe de grande surface en construction.
Action/attentat le 15 janvier 2013 contre des résidences d’un centre de vacances de la POSTE à Olmeto Plage
Action/attentat le 9 janvier 2013  contre la voiture du Maire de Popolasca
Action/attentat le weekend du 5 janvier 2013  contre des résidences secondaires à Palombaggia / Porto Vecchio

Le 12 février dernier, l’explosion accidentelle d’une cuve de gaz à Palombaggia portovecchio avait soufflé 4 villas et blessé deux personnes dont un enfant.

Le 11 mars 2013 : une alerte à la bombe contre Corse Matin avait bloqué les villes d’Ajaccio et Bastia pendant des heures.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !