Produit CORSU E RIBELLU

X

(…) Pour Jean Biancucci, conseiller territorial de Femu a Corsica, le président de la République ne tient pas ses promesses : « Malheureusement les choses risquent de s’aggraver parce qu’il y a une attitude de refus de revendications qui sont légitimes et qu’au-delà des politiques, la société corse revendique.

Je me rends compte, en connaissant parfaitement l’histoire de notre pays, que chaque fois qu’il y a eu des blocages on s’est retrouvé dans des situations très graves ».

De son côté, Jean-Guy Talamoni, élu de Corsica Libera, appelle à la mobilisation des Corses sur ce sujet :« Il faut poursuivre dans la demande de statut d’officialité de la langue corse et il faut que l’assemblée de Corse soit très claire sur ce point. Ensuite, il faudra demander aux Corses, à travers un référendum, s’ils souhaitent que leur langue vive. C’est important de se mobiliser ». (…) *

Suite sur Fr3Corse et source de l’article

Suite sur corse matin et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !