Produit CORSU E RIBELLU

X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – La Corse pourra-t-elle bénéficier d’une réforme constitutionnelle et institutionnelle dans les tous prochains mois ? La question, des plus prégnantes, prend de plus en plus de poids au fur et à mesure que cette éventualité semble s’éloigner à Paris.

La commission Chaubon, qui planche depuis plusieurs mois sur un projet prenant en compte entre autres la fiscalité, la citoyenneté corse ainsi que la co-officialité de la langue corse,  espère voir son travail porter ses fruits et remporter l’adhésion du peuple corse ainsi que des plus hautes instances politiques nationales.

TattiFrancoisRepublucaineGaucheFrançois Tatti, pour la Gauche Républicaine, s’est davantage attardé sur le volet institutionnel. Une question tout aussi importante, lorsque l’on sait que les alsaciens se prononceront via référendum le  7 avril prochain, pour ou contre la création d’une collectivité territoriale unique en Alsace.

Une réforme que François Tatti pense être bonne, et dont il faudrait peut-être s’inspirer sur le plan insulaire ; ce dernier milite en effet pour une rationalisation des compétences des collectivités, chacune devant avoir sa spécialité, pour de meilleurs résultats. Ecoutez-le.

suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !