Produit CORSU E RIBELLU

X

Fini le temps où chercher l’âme soeur via internet ne pouvait passer que pour un geste désespéré. A l’heure où tout va vite, où le contexte économique et social modifie les modes de vie, de plus en plus de célibataires fréquentent ou sont prêts à fréquenter des sites de rencontre en ligne, de préférence des sites « affinitaires » ou « communautaires ».

La Corse n’échappe pas à cette tendance. D’où la récente création de Corsica Rencontre, « pour les Corses qui veulent rencontrer des Corses »…

« En Corse, tout le monde se connaît ». Vieux cliché mis à toutes les sauces et qui résiste assez bien à l’épreuve des faits. A savoir que si on ne manque ni de plages et de paillotes afférentes, ni de bars ou de boites de nuit pouvant revendiquer l’appellation « lieu de convivialité », désormais en Corse comme ailleurs, on fait de plus en plus « bande à part ». Au point parfois de constituer « une bande – de jeunes ? de jeûne ? – à soi tout seul ». Pas évident d’aller chanter que « la solitude, ça n’existe pas » aux 37% (un des taux les plus élevés de France) de célibataires que compte l’île. D’autant moins évident que vu l’augmentation du taux de chômage, miser sur la valeur travail pour espérer rencontrer sa moitié d’orange est de plus en plus illusoire. Quant à draguer à Pôle Emploi, bôf… L’ambiance y est parfois hot, mais hélas pas pour le bon motif.

Dans un contexte économique et social instable, les fameux lieux de convivialité ont tendance à se vider. On se replie sur le petit cercle intime des amis ou de la famille. Pour ceux qui en ont un. Pour les autres, ça se complique. « Ici comme ailleurs, il est de plus en plus difficile de faire des rencontres. Et pas nécessairement à partir d’un âge canonique, constate Caroline Ettori, chargée de projet à Corse Communication. On sait par exemple que, outre son fort de taux de célibat, la Corse compte 26% de familles monoparentales contre 22% au plan national. Or, outre la question des moyens financiers qui se pose de façon plus accrue aujourd’hui, une personne qui a un enfant et qui travaille n’a souvent plus ni le temps ni l’énergie d’organiser ses sorties quand et comme bon lui semble.

suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !