Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Héroïques. Tel est l’adjectif qui peut qualifier les joueurs du Sporting Club de Bastia qui ont corrigé le dauphin du championnat, l’Olympique Lyonnais, sur le score de 4-1.

D’entrée de jeu, face à des lyonnais d’une étonnante médiocrité, le Sporting a imposé un important pressing et s’est créé beaucoup d’occasions. Khazri et Thauvin, notamment, faisaient figure de véritables patates chaudes pour une défense lyonnaise qui ne savait qu’en faire. Et c’est ce duo infernal qui a fait parler la poudre à la 44ème minute, juste avant la mi-temps sur un contre magistral lancé par Harek, où Khazri, auteur d’une très longue course, a eu la vista de remettre le ballon à un Thauvin démarqué juste avant l’entrée de la surface pour concrétiser.

Au retour des vestiaires, le même scénario se présentait, mais contre le cours du jeu, Lisandro égalisait à la 54ème minute. Loin d’abattre le Sporting, cette égalisation a sonné le début d’une révolte irrésistible pour les gones, qui deux minutes après ont de nouveau encaissé un but, cette fois-ci par Modeste servi par Khazri. Cinq minutes plus tard, Thauvin enfonçait le clou. Enfin, à la 86ème, Khazri a porté la dernières estocade dans un match où beaucoup se sont demandés qui était le dauphin du championnat et qui était l’équipe jouant pour le maintien, alors que le Sporting aurait pu marquer un ou deux buts supplémentaires. A l’issue de ce match, le Sporting reste quatorzième avec 33 points, ce qui permettra au club de respirer avant la trêve.Ecoutez l’entraîneur bastiais, Frédéric Hantz.

suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !