Produit CORSU E RIBELLU

X

Corsica : Etes-vous pour ou contre la loi anti-cumul des mandats que proposera le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, probablement à la fin du mois ? D’une manière plus générale, le cumul des mandats constitue-t-il, à vos yeux, un vrai sujet de réflexion ? Enfin, votre réflexion appliquée à la Corse ?

Camille de Rocca Serra : Le cumul des mandats est un vrai problème. Ceci dit, je ne partage pas le projet de réforme du gouvernement.

Tout d’abord, la temporalité n’a pas de sens. La logique aurait voulu que ça s’applique au prochain renouvellement de 2014. Le délai d’application proposé, établi au 31 décembre 2016, fait qu’on se retrouvera à l’Assemblée nationale les derniers mois de la mandature avec beaucoup de suppléants. Reste à voir si le Conseil constitutionnel l’accepte.

Sur le principe, bon nombre de sénateurs voudraient que l’on maintienne des strates avec des seuils démographiques en deçà desquels le cumul serait possible.

De l’autre, la gauche à l’Assemblée nationale, par la voix du président Bartolone, ne veut pas de seuils démographiques pour éviter une surreprésentation rurale, peut être parce que dans le monde rural, la gauche y est électoralement plus faible. Il s’agirait là d’une manoeuvre politicienne inacceptable

suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !