Produit CORSU E RIBELLU

X

Militant depuis toujours, ancien chef des clandestins, élu, nationaliste bien sûr. Historien de sa propre histoire, écrivain frénétique et désormais thésard. Pierrot Poggioli est tout cela à la fois. Risque de confusion des genres ? Même pas : avec lui, la rigueur est de… rigueur.

MATIGNON. Selon Poggioli, le processus de Matignon aurait pu amener la Corse plus loin. « Une démarche à ciel ouvert freinée par la défaite de Jospin, en 2002 ».

« Corse-Irlande-Pays basque. Trois « luttes de libération » au coeur de l’Europe, des années soixante-dix à nos jours », par Pierre Poggioli.

Dans cet intitulé, tout sonne comme une évidence. Du thème à l’auteur. Et quitte à soutenir une thèse durant trois heures devant des spécialistes (à l’université d’Aix-Marseille), autant obtenir la distinction qui va avec : « Mention très honorable, avec félicitations du jury ». Comme une cerise sur le gâteau d’un parcours entamé dans les années 70, couronnant la relation plutôt chaotique entre l’étudiant et l’université, pour cause de militantisme aigu. Désormais, il faudra lui donner du docteur – ce titre qui, en Corse, fait les élus. Un docteur ès sciences politiques.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU