Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Nouvelle session pour l’Assemblée de Corse. Avant l’examen de différents rapports, ayant trait notamment à la desserte aérienne de Paris, à la cinémathèque de Corse ou à une nouvelle phase du PEI, conseillers exécutifs et territoriaux, se sont retrouvés hier matin (jeudi) pour les traditionnelles questions orales.

On a parlé, entre autres, de la situation financière de l’Office des Transports de la Corse. Antoine Orsini est venu dire toute son inquiétude à ce propos. L’élu Corse Social Démocrate a donc demandé à Paul Marie Bartoli de dresser un point précis de la situation financière et budgétaire de l’OTC. Pour lui différentes explications peuvent être avancées dans les difficultés actuelles et à venir, mais a-t-on la possibilité d’y remédier ? Paul Marie Bartoli n’a pas voulu caché le caractère inéluctable de ce déficit. Le président de l’office des transports est revenu sur les causes et les effets, et a surtout affirmé qu’en l’état actuel l’équilibre était impossible. On s’achemine donc vers une intervention de l’état via la cour des comptes. On écoute Paul Marie Bartoli.

Suite et source de l’article 2

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !