Produit CORSU E RIBELLU

X

Une villa visée par un attentat dans la soirée de mercredi à Carghjese en Corse du Sud. Un incendie a suivi l’explosion. Une résidence secondaire appartenant à un continental a été détruite en partie par un attentat mercredi soir.

Les flammes ont dévasté une partie de l’habitation après l’explosion. La maison située sur la commune de Carghjese appartient – selon nos informations – au maire d’une commune de  l’Oise. Ce dernier l’avait achetée en 2012. Les démineurs et services de gendarmerie se rendaient sur place à 23H.

Alors qu’à ajaccio un attentat visait le chantier en construction du Leroy Merlin, la villa d’un ressortissant français était visé dans la région de Carghjese. Sans qu’on puisse faire le lien entre ces deux actions, la Corse a connue hier soir, deux actions clandestines bien précises.

5 attentats depuis le début de l’année : Avec Leroy Merlin d’Ajaccio et la Villa de Carghjese

Depuis le 1er janvier 2013, la Corse a connu trois actions non revendiquées, dans un premier temps le 15 janvier contre des résidences d’un centre de vacances à Olmeto-Plage, à 60 km d’Ajaccio. Une action explosive contre la voiture du Maire de Popolasca le 9  janvier,  et une action contre une villa en construction à Palombaggia-Portovechio le weekend du 5 janvier

Le 12 février dernier, l’explosion accidentelle d’une cuve de gaz à Palombaggia portovecchio avait soufflé 4 villas et blessé deux personnes dont un enfant. Cette semaine une alerte à la bombe contre Corse Matin avait bloqué les villes d’Ajaccio et Bastia pendant des heures.

85 attentats, revendiqués ou non, ont été commis en Corse en 2012.

Source et suite de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !