Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mardi avait lieu, à Bastia, un séminaire du projet transfrontalier MARTE+, visant à accroître la compétitivité des territoires ruraux.

Aux côtés de Jean-Louis Luciani, président de l’ODARC, siégeaient des représentants de trois régions italiennes, la Toscane, la Sardaigne et la Ligurie. Principalement axé sur la gouvernance des territoires, ce séminaire avait pour but de partager les expériences de chaque région dans ce domaine.

Un enjeu plus important que jamais en Corse, puisque derrière cette gouvernance se cache à peine la question du foncier, un dossier pour le moins brûlant depuis l’abrogation de ce qu’il restait des arrêtés Miot.

Puisqu’il est bien entendu trop tôt pour tirer toute conclusion de cet échange d’expériences dans le cadre du foncier agricole en Corse, revenons avec Jean-Louis Luciani sur les dispositifs déjà en place ou bientôt effectifs pour aider les agriculteurs dans toutes les complexités de ce domaine. On l’écoute.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !