Produit CORSU E RIBELLU

X

La place devant la Poste Saint-Gabriel portera sous peu le nom de l’ancien édile disparu en 2005. Un juste hommage salué par tous pour celui qui fut également député et président du conseil général.

L’initiative a un peu tardé mais l’essentiel est là. Marc Marcangeli, ancien maire d’Ajaccio de 1994 à 2001, aura sous peu une place à son nom au cœur de cette ville qu’il a servie et qu’il chérissait. Il s’agit de l’ancienne place du Soulèvement-du-13-mai-1958, date qui a marqué le retour au pouvoir du général de Gaulle, située devant la poste Saint-Gabriel, cours Napoléon. Elle devrait porter le nom de Marc-Marcangeli dans un délai de deux mois environ.

Celui qui fut maire, président du conseil général de 1998 à 2001 et député de la Corse-du-Sud est décédé en 2005. Depuis, il était le seul édile, dernier élu bonapartiste, à ne pas avoir de rue ou de place à son nom dans la cité impériale. Un hommage traditionnel qui a pris son temps.

Un porte-enseigne, pas un monolithe

Après la mort de Marc Marcangeli survenu dans les Landes des suites d’une attaque cardiaque, l’opposition municipale, menée par son ancien premier adjoint et ami Paul Ruault, avait rapidement demandé que son nom soit donné à l’une des artères de la ville.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :