Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Alors que la ligue des droits de l’homme de Corse, a tenu aujourd’hui (mardi) une conférence de presse pour dénoncer le climat délétère qui règne à la prison de Borgo, eu égard notamment au traitement des détenus, les surveillants de ce centre pénitentiaire, ont manifesté quant à eux hier.

A l’appel du syndicat FO, ces mêmes surveillants ont bloqué l’accès, empêchant ainsi les avocats et les visiteurs d’accéder dans les locaux. Une organisation qui a néanmoins tenu à préciser que les deux manifestations n’étaient pas liées. FO ayant pour unique mission de défendre ses personnels. Le syndicat veut ainsi dénoncer des « abus d’autorité, diffamation, harcèlement ». « Un cauchemar pour certains personnels », avec en point de mire une direction qui n’a « comme seul objectif […] que de couper la tête des personnels en tenue ».Précisions et explications de Raphaël Barallini, responsable FO pénitentiaire pour la Corse.

Suite et source de l’article

« La direction n’arrive plus à gérer la prison »

Sur la longue liste de doléances brossée par les gardiens, il serait également question de demandes d’explications « abusives »et de« discrimination »envers l’organisation syndicale majoritaire qui serait directement visée par de nouvelles directives.

« Un gradé est aujourd’hui victime d’abus de pouvoir en raison de son activité syndicale au sein de notre organisation »,signale l’élu FO. « La direction a décidé de lui imposer un jour de détachement consacré à l’exercice de son activité syndicale. Alors que jusqu’à présent, il pouvait en disposer en fonction des besoins ». Une réorganisation jugée arbitraire car en plus d’induire« un changement de poste, le salaire du fonctionnaire serait amputé de 200 euros par mois. C’est injuste », confie Christophe Savy-Courbis, représentant FO.

À chaque fois sont décriées les décisions d’une direction qui « n’arrive plus à gérer l’établissement pénitentiaire ».L’organisation mise en place par Régis Pascal, directeur en poste depuis septembre 2010, connaîtrait quelques ratés. Contacté par nos soins, ce dernier n’a pas souhaité, en raison de son droit de réserve, communiquer sur la situation.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :