Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – Publié le 30 mars 2018 à 12h33) Le cabinet du Président de l’Assemblée de Corse a reçu hier les responsables syndicaux CGT et Solidaires des finances publiques après qu’ils ont diffusé, au sein de leurs services, le compte-rendu de la rencontre entre Olivier Dussopt, le 26 mars dernier, et les agents des Finances publiques d’Ajaccio en présence du Directeur régional.

Selon les deux syndicats, ce dernier aurait, lors de la présentation des fonctionnaires du Pôle de contrôle et d’expertise et du Pôle de contrôle revenus patrimoine, distingué les agents corses de ceux qui ne l’étaient pas.

« Soyez assuré, Monsieur le Ministre, que dans le cadre du contrôle fiscal, nous ne ciblons que les Corses, pas les étrangers, ni les continentaux »

En outre, le syndicat FO relate dans un tract interne que le Directeur régional se serait adressé au Secrétaire d’Etat en ces termes : « Soyez assuré, Monsieur le Ministre, que dans le cadre du contrôle fiscal, nous ne ciblons que les Corses, pas les étrangers, ni les continentaux ».

Ces propos, reconnaissant les Corses pour mieux les stigmatiser, sont confirmés par les syndicats CGT et Solidaires, reçus hier par le cabinet du Président de l’Assemblée de Corse.

Ce même directeur aurait tenté de démontrer au Ministre que les agents des Finances publiques témoignent d’un sentiment d’insécurité lorsqu’ils sont appelés à venir exercer les missions de contrôle en Corse.

Les propos dont font état les syndicats présentent manifestement un caractère discriminatoire et ouvertement raciste.

Face à ces éléments, le Président de l’Assemblée de Corse a donc écrit au Premier Ministre (courrier joint) afin qu’il fasse connaître sa position sur des faits qui, s’ils étaient avérés, seraient d’une grande gravité, et de nature à justifier des excuses publiques ainsi que la fin de la mission du Directeur régional des Finances publiques dans l’île.

Président de l’Assemblée de Corse
Jean-Guy Talamoni


Racisme anti corse ? sur ce lien