Produit CORSU E RIBELLU

X

Vous ne leur ferez pas dire que l’opposition municipale est désunie. Certes, ils ne sont que trois sur sept à proposer, lors d’une conférence de presse, « une approche différente » des projets retenus par l’exécutif communal. Il s’agit selon eux avant tout de « disponibilité, d’engagement personnel et d’investissement ».

Ils ne sont donc que trois : Fabrice Laudato, Laurent Marcangeli et Simone Guerrini, libérée de son mandat territorial qui l’a tenu éloignée des bancs des conseils municipaux. « J’avais mauvaise conscience de ne pas participer plus activement à mon mandat d’élue municipale, confie-t-elle. Ce qui m’intéresse, c’est l’action, les projets, oeuvrer pour le bien public. Je n’aime ni la polémique ni l’opposition stérile ».

Force de proposition

Tout en reconnaissant que leur marge de manoeuvre est étroite, voire inexistante, ils ont décidé d’affirmer leur force de proposition.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :