Produit CORSU E RIBELLU

X

Fin de mission de Benoît XVI pour raisons de santé. Annonce largement répercutée et commentée par les médias du monde entier. Rien d’étonnant d’abord à cette audience lorsqu’il s’agit d’une fin de règne d’un grand de ce monde.

Bien plus, cette fois-ci il s’agissait d’une situation nouvelle. La dernière en date, semblable à la présente, remontait au XIIIe siècle, époque de la démission de Célestin V. De façon encore plus importante en Europe, tout ce qui concerne la Papauté a une importance historique certaine. Elle résulte du rôle joué par l’Eglise de Rome depuis le début de notre ère. Il y eut d’abord Constantin le Grand qui mit un terme aux persécutions des chrétiens. Plus encore, en l’an 312 il se convertit au Christianisme après avoir vaincu Maxence. Son armée s’était battue et avait triomphé en hissant le « labarum » c’est-à-dire l’étendard portant l’emblème de la Croix. Dés lors le christianisme devint la religion officielle de l’empire. Mais l’empire romain s’effondra deux siècles après sous les invasions des Barbares. Parmi ceux-ci figuraient les Francs. En 496, Clovis, leur roi, fut baptisé par Saint Rémi évêque.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :