Produit CORSU E RIBELLU

X

La commission de la ligue de football professionnel a fait un tir groupé. Le GFCA, le SCB, l’ACA, aucun des trois clubs pros insulaires n’a été épargné par les sanctions, lourdes, qui, comme on le prévoyait au terme d’une fin de semaine catastrophique, sont tombées sur notre football de haut niveau.

Sont-elles annonciatrices de lendemains difficiles pour la discipline ? Le printemps 2013, c’est évident, ne ressemblera en rien à celui de l’année dernière…Le CAB qui, champion de France de CFA, accède au championnat National; le GFCA auquel on n’accorde pas le titre qui lui revient mais qui accède à Ligue 2; le Sporting champion de France de Ligue 2, après avoir remporté celui de National la saison précédente, qui obtient son ticket pour la Ligue 1; l’ACA qui conserve sa place dans cette même compétition : il a été vraiment flamboyant le printemps du football corse. Mais que l’hiver a été rude. Pour le Sporting notamment. Sanctionné plus que de raison. Difficile aussi le retour en Ligue 2 pour le GFCA. Et que dire des turbulences de l’ACA…

Et aujourd’hui le printemps ne s’annonce pas meilleur. En attendant la suite qui sera donnée au dossier des « incidents » qui ont marqué la fin du derby, le Sporting va devoir défendre ses chances dans la course au maintien sans plusieurs de ses meilleurs joueurs. Avec au calendrier des adversaires comme Bordeaux ou Lyon, ce n’est pas ce qui pouvait lui arriver de mieux. L’ACA est un peu dans la même situation. Il devra faire face aux sanctions du derby et, lui aussi, attendre de savoir quelles suites donnera la LFP aux incidents d’après-match.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :