Produit CORSU E RIBELLU

X

Lundi 4 mars, plusieurs enfants de l’école des Salines V ont manifesté des symptômes identiques après avoir pris leur repas à la même cantine : quatre enfants ont été victimes de vomissements et quinze se sont plaints de maux de ventre.

Logo_ajacciovilleLes plats – en l’occurrence de la volaille – qui avaient été servis aux enfants ont été confectionnés à la cuisine centrale de Sampiero qui sert non seulement l’école Andria-Fazzi, mais également quatorze autres écoles de la Ville. Les services municipaux et l’Adjoint délégué aux affaires scolaires, M. Paul DIGIACOMI, sont immédiatement intervenus et ont alerté, conformément à la réglementation, l’Agence Régionale de Santé et les services vétérinaires de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations de la Corse-du-Sud qui sont intervenus pour effectuer des prélèvements non seulement sur le réfectoire de l’école, mais encore sur la cuisine centrale afin de mener une enquête complète :

– Au travers d’une analyse microbiologique des différentes denrées ; – Par le contrôle des procédures, de la méthodologie, de l’organisation et des températures de conservation des aliments ; – Sur le circuit des mets depuis le lieu de production jusqu’à la distribution. De plus, à l’initiative de l’adjoint délégué, le laboratoire départemental a effectué une analyse microbiologique complémentaire de l’eau, à la cuisine centrale Sampiero, à l’école et au réfectoire Fazzi, et à l’école des Salines V.

Aucun autre cas de Toxi-infection alimentaire collective (TIAC) n’a été signalé. A ce jour, en attendant les résultats des analyses en début de semaine prochaine, la cause n’est pas démontrée. Contrairement à ce qui a été indiqué dans la presse locale, aucun cas d’intoxication alimentaire n’a jamais été relevé dans les cantines de notre Ville. La Ville d’Ajaccio a toujours tout mis en œuvre pour que les repas servis aux enfants des écoles publiques soient de la meilleure qualité possible, tant au niveau des aliments eux-mêmes, que de leur conservation, de leur préparation et de la procédure employée.

Les résultats des analyses apporteront prochainement une réponse claire afin de savoir si les repas servis sont ou non la cause des symptômes ressentis par les enfants. La Ville d’Ajaccio se réserve le droit, au vu de ces résultats, de déposer une plainte contre X à la moindre suspicion de malversation.

M. le Maire et son adjoint M. Paul Digiacomi restent personnellement à la disposition de tous les parents d’élèves qui souhaiteraient les rencontrer pour avoir toutes précisions et explications complémentaires sur cette affaire.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :