Produit CORSU E RIBELLU

X

Après les associations écologistes, U Riaquistu di Portivechju s’oppose au futur dragage du port de commerce. Il faut savoir que déjà plusieurs dragages ont été effectués, mais cette fois-ci ces travaux doivent permettre d’approfondir le bassin pour accueillir des bateaux de plus grandes tailles et pour sécuriser les lieux.

« A terme ce nouveau creux sera constamment rempli des matières apportées par l’estuaire du fleuve du Stabiacciu » précisent les indépendantistes.

U Riaquistu déplore une absence de vision globale du développement qui « sacrifie sur l’autel de la seule rentabilité financière immédiate un patrimoine historique et naturel ». Pour Michel Giraschi le dragage et le déroctage « s’inscrivent dans la continuité de l’absence d’un choix de développement économique prenant en considération la structuration naturelle du golf, l’exploitation rationnelle de ses potentialités, et toute évolution régulée et maitrisée ».

En attendant, le projet de dragage du port de commerce a été accéléré pour accueillir les 2000 journalistes qui seront logés sur le Mega Smeralada de la Corsica Feries, et ses 171 mètres de long. « Les retombées économiques du Tour de France doivent s’accompagner d’une analyse sur les éventuelles risques que peuvent engendrer ce choix technique d’extraction : qualité sanitaire du golfe, activité des pêcheurs, équilibre halieutique, préservation de l’herbier de posidonie » s’inquiète u Riaquistu.

Après l’enquête publique, clos le 23 janvier dernier, la décision appartient au préfet de Corse d’autoriser ou non ce dragage dont le coût sera de dix millions d’euros. Les débuts des travaux sont prévus au printemps pour une durée de trois mois… à moins que ce projet soit tout simplement annulé

alcudina.fr

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :