Produit CORSU E RIBELLU

X

Réunie ce jeudi, la commission de discipline de la Ligue Professionnelle de Football a pris des décisions à l’encontre des clubs corses après les différents incidents survenus lors des dernières rencontres.

Ainsi, concernant la 27e journée de Ligue 1 et les cartons attribués lors de la rencontre, Jérôme Rothen (SCB), Benjamin André (ACA) et Dennis Oliech (ACA) ont été condamnés à trois matchs de suspension fermes dont un avec sursis pour le Oliech.

Florian Thauvin (SCB) a été condamné à deux matchs de suspension dont un avec sursis et enfin un match ferme pour Mathieu Chalmé (ACA).

LFPFFFcorsecorsicafootSCBACAGFCAQuand aux événements survenus sur le terrain lors du derby SCB-ACA, Chahir Belghazouani (ACA) est convoqué le 28 mars par la commission « suite à son geste à la 20e minute sur le joueur Julian Palmieri ». Gaël Angoula (SCB) est suspendu à titre conservatoire « suite à son geste à la 93e minute sur le joueur Samuel Bouhours » et devra également se présenter devant la commission le 28 mars prochain.

Pour ce qui concerne les incidents à l’issue de la rencontre, le dossier a été placé en instruction.

En Ligue 2, Yohan Bocognano est condamné à deux matchs de suspension dont un avec sursis.

Pour les incidents survenus lors de la rencontre entre le GFC Ajaccio et l’AS Monaco, la commission « met le dossier en instruction et suspend le terrain du GFC Ajaccio à titre conservatoire ainsi que MM. François Tagliaglioli et Toussaint Luciani, à compter du vendredi 8 mars jusqu’à décision définitive prise par la commission dans le cadre de l’instruction ». La LFP leur reproche notamment d’avoir « tenu des propos grossier » et d’avoir « menacé de mort l’arbitre » M. Tony Chapron à la mi-temps.

Olivier Miniconi, le président du GFC Ajaccio a également été suspendu 18 mois à titre conservatoire de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles pour « comportement violent » envers un joueurs du RC Lens, lors de la rencontre du 1er février.

Enfin, Jean-Michel Cavalli, l’ancien entraîneur du GFC Ajaccio, a été suspendu de deux matchs avec sursis de banc de touche et de vestiaire d’arbitres après « son comportement face au RC Lens ».

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :