Produit CORSU E RIBELLU

X

 

Le bâtonnier de l’ordre des avocats d’Ajaccio a demandé instamment mercredi 6 mars à la Garde des Sceaux Christine Taubira de pourvoir à deux postes vacants de juges d’instruction au tribunal de grande instance (TGI) local.

« Dans un département où, paraît-il, le taux d’homicides est l’un des plus élevés d’Europe et où l’Etat dit concentrer des moyens exceptionnels pour lutter contre la grande délinquance, le constat d’un nombre insuffisant de juges d’instruction est pour le moins paradoxal« , a écrit le bâtonnier Marc Maroselli dans une lettre ouverte à Mme Taubira.

Après le décès brutal d’un magistrat durant l’été 2010 et en raison du congé de maternité de l’une de ses collègues, seul l’un des trois cabinets d’instruction du TGI d’Ajaccio fonctionne actuellement.

Me Maroselli déplore que ces postes demeurent vacants « malgré les demandes réitérées par les chefs de juridictions« , ajoutant que « les justiciables pâtissent dans des proportions inacceptables de la situation« .

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :