Produit CORSU E RIBELLU

X

Plusieurs dizaines de manifestants ont battu le pavé mardi en Corse, pour appeler les parlementaires à ne pas adopter en l’état le projet de loi sur l’emploi « Medef-CFDT ». Un accord dit de « flexisécurité » qui signe selon les représentants syndicaux la « mort » du CDI.

Quatre organisations syndicales, la CGT, FO, FSU et Solidaires, avaient appelé à cette action nationale. Selon elles, ce texte sur la flexibilité du travail aurait pour principale conséquence de fragiliser la situation des salariés face aux patrons.

En Corse, les manifestants se sont rassemblés mardi matin devant les préfectures d’Ajaccio et de Bastia pour dénoncer cet accord conclu le 11 janvier dernier, entre le patronat et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC).

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :