Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mardi lors d’une conférence de presse, Corsica Libera a reprécisé ses positions sur la lutte contre la dépossession immobilière, alors que dans quelques semaines un projet de réforme vaste sera examiné à l’Assemblée de Corse concernant notamment la fiscalité, l’officialité de la langue corse, l’architecture institutionnelle et le foncier.

talamonicorsicalibera14012013viastella_38Pas de surprise sur la forme puisque la citoyenneté corse au bout de dix ans de résidence sur notre île, une proposition de longue date du parti, a été de nouveau avancée. Mais sur le fond, de nouvelles précisions ont été apportées, notamment sur la considération des membres de la diaspora dans le dispositif.

Et sur ce point, après avoir étudié soigneusement le droit français, des textes existants ouvrent la porte à la prise en compte de la diaspora. Il est notamment fait référence à un texte en vigueur en outre-mer, à savoir la notion d’intérêts moraux et matériels, qui prend en compte par exemple le lieu de sépulture des ascendants, une notion qui dissiperait tout doute pour nombre de membres de la diaspora, diaspora qui sera consultée à ce sujet par Corsica Libera via diverses associations de corses vivant sur le continent. On écoute Jean-Guy Talamoni.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :