Produit CORSU E RIBELLU

X

La candidature, dans les règles, de François Tatti à l’investiture du PRG pour les prochaines élections a quelque peu volé la vedette au budget primitif qui était inscrit à l’ordre du jour du conseil municipal qui s’est tenu vendredi soir.

corsematin-associuNéanmoins, si chacun dans les couloirs de l’hôtel de ville s’interrogeait sur les conséquences d’une telle annonce, les principaux intéressés n’ont fait aucun commentaire.

François Tatti avec un grand sourire a salué la presse avant de rejoindre à grand pas son siège tandis qu’Émile Zuccarelli a rappelé qu’Alexandre Alessandrini, président du PRG de Haute-Corse, s’était déjà exprimé. Une façon courtoise de changer de sujet.

Les subventions ne seront pas rognées

Ange Rovere, le premier adjoint, avait donc toute l’attention des élus pour présenter le budget primitif 2013. Et pour ce dernier exercice de la mandature, il les a invités à le suivre dans une promenade à travers la cité. De la rue Vattalapesca au Vieux-Port, «image de marque de la Ville qui ne deviendra pas un Saint-Tropez », a précisé l’élu tout en se baladant avec les chiffres. Ainsi, le budget global primitif (y compris les budgets annexes) s’élèverait à 95,43 ME. La section de fonctionnement (47,27 ME) est en diminution de 3,32 % par rapport à 2012 en raison du transfert de la collecte des déchets ménagers à la Cab depuis mars dernier.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :