Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Les lampions de la fête se sont éteints porte de Versailles avec la tombée du rideau sur le 50e salon de l’agriculture de Paris. On peut bien parler de fête car une nouvelle fois les produits de la Corse, exposés sur un stand de plus de 500 m2, ont conquis un public de plus en plus nombreux.

A titre d’illustration on peut citer le restaurant de la Corse, un restaurant dit pédagogique, qui a vu son affluence augmenter de 38 % par rapport à l’année précédente; plus de 400 repas y ont été en effet servis chaque jour. Et nous ne reviendrons pas sur les 102 médailles obtenues par les produits corses à l’occasion des différents concours. La crise de confiance envers les produits agro-alimentaires industriels a apparemment joué un rôle dans ce retour des consommateurs vers les produits du terroir. L’agriculture doit-elle servir à nourrir les hommes ou à amasser du capital ? C’est une question sur laquelle le président de l’Assemblée de Corse a été très à l’aise.Écoutons Dominique Bucchini.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :