Produit CORSU E RIBELLU

X

L’homme de 39 ans assassiné ce vendredi soir à Ste-Lucie de Porto-Vecchio était défavorablement connu des services. Les enquêteurs explorent plusieurs pistes liées à son passé « proche du grand banditisme ».

Assassinat meurtre flashUn vent glacial balayait ce vendredi soir la rue principale déserte de la petite station balnéaire de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio (commune de Zonza) lorsque des coups de feu ont retenti peu avant 21 heures. Un homme âgé de 39 ans s’écroule sur la terrasse du bar U Culombu. Anthony Galliot est mortellement touché. Stationné à quelques mètres de lui, son véhicule, avec, posé sur le tableau de bord, l’ouvrage de Jacques Follorou La guerre des parrains corses… Une guerre qui décidément ne connaît pas de trêve.

Des témoins peu loquaces

Police judiciaire et brigade de recherche en cosaisine investissent rapidement la scène de crime et procèdent aux premières constatations. La famille de la victime est déjà sur place, effondrée.

Les techniciens de l’identité criminelle examinent minutieusement les lieux durant plusieurs heures, mais les indices sont minces.

Des témoins étaient présents à l’intérieur du bar au moment des faits. Ont-ils pu voir les tueurs ? Combien étaient-ils ? Circulaient-ils en voiture ? À pied ? En moto ? Personne n’a rien vu… Les enquêteurs se heurteront à un mur de silence.

De nouvelles auditions étaient menées hier, visiblement sans plus de succès.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :