Produit CORSU E RIBELLU

X

Suite au communiqué de la LFP, paru en début d’après-midi, le GFCA a réagit en publiant un droit de réponse, via son site officiel : « Ce communiqué rapporte « des faits intolérables » et de « graves incidents », lesquels ? Aucun acte d’intimidation, ni de violences physiques, ni d’envahissement de terrain n’a été recensé tant par les forces de l’ordre, que les délégués, que les caméras de Be in Sport, ou par l’équipe monégasque (dont la victoire n’est absolument pas contestée).

gfcoaPar contre, l’arbitre de la rencontre, le triste Monsieur Chapron, s’est encore une fois distingué par son manque de professionnalisme, d’éducation, et sa bêtise en somme, en pourrissant la fin d’un match qui s’était déroulé une fois de plus dans un bon esprit à Mezzavia. Celui-ci s’est permis de déverser gratuitement, avec arrogance, un flot d’insultes à l’égard de tous les joueurs (ajacciens et monégasques), et notamment de notre responsable de la sécurité, bien connu dans le milieu pour sa rectitude et son sens des responsabilités.

Monsieur Chapron s’est notamment fendu d’un très élégant « Casse-toi, ici c’est moi qui commande, … Et passe une bonne soirée… ! » Avec toute la classe qui le caractérise. Bien entendu, à la suite de son festival, Monsieur Chapron est sorti sous les colibets de la foule, quoi de plus normal me direz-vous pour un mauvais acteur.

Nous interpellons officiellement nos instances afin que l’arbitrage de haut niveau soit effectué par des gens tout simplement intelligents et pédagogues. Les dirigeants du GFC Ajaccio prennent leurs responsabilités lors de chaque rencontre en polissant le climat entourant les matchs et en se montrant intraitables sur les dispositifs de sécurité. De surcroît, ces dernières années, les arbitres ont tous été accueillis et pris en charge par notre club avec le respect qui leur est du. Il appartient donc dès à présent aux instances de sanctionner et d’éliminer les agissements de ce triste Monsieur Chapron.

Enfin, notre club se réserve la possibilité de déposer une plainte en diffamation et de demander tous dommages et intérêts si un préjudice d’image lui est causé ».

Le Comité Directeur

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :