Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Dans un communiqué, le président du Parti Radical de Gauche de Haute-Corse, Alex Alessandrini, a réagi à la candidature de François Tatti à l’investiture du parti pour les municipales de 2014 à Bastia.

AltaFrequenzaEt autant le dire, celui-ci perçoit très clairement cet acte comme un renoncement à l’idée d’une primaire citoyenne de gauche à Bastia, puisqu’à ses yeux, François Tatti, « excluant désormais toute notion de primaire, se place ainsi dans une démarche démocratique au sein du PRG. » Alex Alessandrini en conclut « qu’il en respectera le moment venu les décisions quelles qu’elles soient. ». Maniant un verbe aigre-doux, le président du PRG de Haute-Corse rappelle que « plus important que toute déclaration nocturne, le PRG a adopté à l’unanimité une motion appelant à l’union des forces de gauche […] et a décidé de prendre l’initiative de rencontrer dans les prochaines semaines [ses] partenaires ». Enfin, dans une comparaison très actuelle, Alex Alessandrini souligne qu’ « au contraire de ce qui se passe à Rome, où les cardinaux se réunissent en conclave pour désigner un successeur au pape démissionnaire, il n’en est pas de même au PRG pour ce qui concerne la situation à Bastia. Le maire n’y est pas démissionnaire et le poste n’est donc pas vacant. S’il venait à l’être, un jour ou l’autre, une année ou une autre, l’Assemblée générale de notre parti proposerait, en son sein, un successeur aux bastiais »

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :