Produit CORSU E RIBELLU

X

Le secteur associatif pâtit d’une conjonction entre la hausse des dépenses de toutes sortes qu’imposent ses engagements, et la stagnation voire la réduction des subventions.

jdcLa crise ne frappe pas que les entreprises, les collectivités locales et les particuliers. Confrontées à de graves difficultés financières, de nombreuses associations doivent réduire la voilure. Certaines sont même sous la menace de devoir mettre fin à leurs activités. La récente mise en liquidation judiciaire de l’une d’entre elles, Les Petits Débrouillards, n’ont fait que confirmer la gravité de la situation et accentuer le spleen du monde associatif insulaire. Après avoir permis, durant près de dix ans, à des milliers d’enfants et d’adolescents de se familiariser avec des applications scientifiques, Les Petits Débrouillards ont été contraints de licencier leur trois salariés et de renoncer. Les raisons de cette issue brutale sont connues : Les Petits Débrouillards n’ont pu réunir les sommes nécessaires à leur fonctionnement et plus particulièrement à la rémunération de leurs salariés. Cet épilogue risque de ne pas être unique dans les mois qui viennent.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :