Produit CORSU E RIBELLU

X

Les tracasseries administratives continuent pour le car ferry Excelsior affrété par la SNCM. Les affaires maritimes italiennes ont suspendu le permis de navigation du navire qui doit remplacer leNapoléon Bonaparte. Les autorités italiennes semblent faire preuve d’un zèle tout particulier.

Le 23 février, deux membres des Affaires maritimes italiennes effectuent un contrôle du navire au port de Marseille. Rien de plus normal, l’Excelsior est encore sous pavillon italien. Seulement voilà, l’opération des fonctionnaires italiens se fait alors que le navire est en partance pour Tunis. A bord, plus de 400 passagers et 200 véhicules.

Conséquence, le ferry partira avec vingt heures de retard. Ce premier contrôle ne semble pas avoir satisfait les autorités italiennes, car un second se dessine à l’horizon.

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :