#Corse – Meurtre d’Abbazia : début de l’enquête

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – L’enquête débute après le l’assassinat d’un ouvrier agricole marocain de 48 ans, à Abbazia (Prunelli di Fiumorbu) dans la nuit de samedi à dimanche.

Assassinat meurtre flashRappelons que ce dernier a été abattu d’un coup de fusil alors qu’il se trouvait à son domicile en compagnie de son frère. Ainsi, trois individus armés ont fait irruption au domicile de ce ressortissant Maghrébin et ouvert le feu sur lui. La victime est décédée sur le coup. Son frère, a, pour sa part été blessé par des coups de crosse. Il a été pris en charge par les secours. Même si les gendarmes de Haute-Corse, à qui l’enquête a été confiée, ne privilégient aucune piste, ils s’intéressent particulièrement à celle d’un racket potentiel. Le procureur de la République de Bastia pourrait communiquer aujourd’hui (lundi).

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – L’enquête suit son cours après le meurtre à son domicile d’un ouvrier marocain âgé de 65 ans, Tahid Adaimé, dans la nuit de samedi à dimanche à Prunelli di Fiumorbu. Cet homicide est consécutif à un vol selon le vice-procureur de la République de Bastia, Yves Paillard, qui sur la foi des premiers éléments d’enquête de la gendarmerie exclut quasiment l’hypothèse d’un trafic de stupéfiants ou d’un crime raciste. D’autant plus qu’un premier logement de travailleurs se trouvant à proximité du logement de la victime et de son frère a été visité et fouillé, probablement avant le meurtre, et que quatre affaires similaires de travailleurs dépouillés à leur domicile ont été répertoriées notamment à Ghisonaccia et à Abbazia ces derniers mois pour des butins de quelques centaines d’euros. Dans l’une d’entre elles, les voleurs sont repartis les mains vides mais en ayant blessé leur victime avec un tir d’arme automatique. Le frère de la victime, blessé aux reins par un coup de crosse, n’a pas encore pu livrer un témoignage approfondi, mais il semblerait que les voleurs aient fait les poches de la victime après lui avoir tiré dessus. Selon d’autres sources, trois jeunes hommes, dont deux de la même origine que la victime, venant de la même cité et connus des services de police pour vol aggravé ont été mis en garde à vue pour 48 heures à la gendarmerie de Ghisonaccia, des perquisitions étant en cours à leur domicile.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: