X

Alors que des bruits couraient sur une possible intervention des forces de l’ordre ce matin pour déloger les syndicalistes du STC, qui occupent les locaux de l’ARS depuis plus d’un mois , c’est toujours le calme plat … Des syndicalistes qui, malgré le réferé du tribunal d’Ajaccio, leur demandant de quitter les lieux, font de la résistance … ces derniers attendent toujours un signe du directeur de l’ARS, du préfet ou du ministère de la santé, annonçant un retour à la table des négociations. Mais il n’en est rien.

(RCFM)

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)