Produit CORSU E RIBELLU

X

Si certains avaient des doutes, ils en sont pour leurs frais. Le dossier dans l’Express, la semaine dernière sur le « système Renucci » et les déclarations de l’adjoint François Casasoprana que l’on pouvait y lire a créé le buzz provoquant même la rumeur d’un éventuel départ de l’adjoint de la majorité municipale… L’adjoint parlait d’une « gestion paternaliste » et sous-entendait que le soutien du maire dans sa campagne dans le 3e canton avait été trop tardif.  Qu’en est-il exactement ? François Casasoprana s’explique.

Vos propos rapportés par l’Express ont généré un début de polémique. Maintenez-vous ce que l’on peut lire dans l’hebdomadaire ?
Déjà une chose, après une heure d’entretien avec la journaliste, seules une ou deux phrases ont été retenues.  J’étais rangé en tant que témoin alors que je suis un acteur à part entière dans l’action municipale ; D’où mon étonnement.  Enfin, alors que l’on m’avait indiqué que c’était une enquête sur la gestion de la ville par Simon Renucci, après dix ans de mandature, au final on se trouve face à un réquisitoire sans nuances.

Souce et suite de l’interview : http://www.corsematin.com/article/politique/casasoprana-aucun-probleme-avec-le-maire

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :