Produit CORSU E RIBELLU

X

Fin de l’arrêté Miot, résistance constante face à une demande de cooficialité pour la langue corse, volonté de torpiller le processus politique, opposition à une évolution institutionnelle, à un statut de résident, bétonisation de la Corse…

disparition programmée du peuple corse, de sa langue et de sa culture. Arrivée massive de non corse… l’année 2013 est prometteuse ! (et je ne parle pas de la répression prévue contre ceux qui veulent rester, penser, manger, et caguer en corse.

delpuechdp3
Déjà en 2007 l’Etat nous endormait avec son DVD

La méthode de l’humoriste Dany Boon « Je vais bien, tout va bien » prend forme en Corse depuis quelques temps. Heureusement la démocratie s’exprime par ses armes habituelles :  les pétitions, et autres manifestations populaires, les  amendements et les motions qui en font trembler plus d’un.

L’Etat Régalien et Presbyte, quant à lui continue de manière linéaire depuis 40 ans, à prendre les décisions en fonction d’une République Une et Indivisible, du peuple corse et de la corse si n’impipu.

Bref, si vous pensiez que les années 70/80, voir 90, les évènements justifiaient la violence politique, du fait de la colonisation de peuplement massive, de la spéculation sur nos terres, de la disparition programmée du peuple corse, de sa langue et de son identité, de la bétonisation du littoral, de la montée du traffic de drogue, de la problématique de la francisation de notre société, de sa mondialistation… Alors qu’une société rurale forte en identité existait

Je vous conseille ardament de mettre vos deux pouces à cotés de votre visage, de prendre un grand sourire niait et de chanter « je vais bien, tout va bien »  et de vous remuer sinon…

@lazezu

Heureusement nous aurons le Tour de France à portovèk

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :