Produit CORSU E RIBELLU

X

Le conseil économique social et culturel de Corse prépare son renouvellement. Le mandat des conseillers prend fin le 25 juin. Le troisième organisme de la CTC qui regroupe autant d’opinions politiques et syndicales différentes que de membres, est en ébullition. Élection oblige. Tous les esprits se focalisent actuellement sur la première bataille : la désignation des 51 membres. Le 27 avril dernier, Patrick Strzoda, a pris un arrêté fixant la liste des organismes et associations appelées à désigner les membres du CESC. Elles doivent nommer leur représentant avant le 20 juin. Les combats en interne sont rudes pour décrocher un siège. La composition nominative du conseil sera ensuite établie et la date de l’élection du président fixée, en principe pour la première semaine de juillet. Sans attendre la fin de procédure officielle, la campagne pour la présidence a bel et bien débuté. Pas de candidat déclaré pour l’heure, puisque très peu de membres sont aujourd’hui désignés, mais les discussions se multiplient et des alliances s’affinent.

Source et suite de l’article :

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :