Produit CORSU E RIBELLU

X

Dans le cadre de l’enquête sur deux cercles de jeux parisiens, quatre personnes ont été mises en examen pour «association de malfaiteurs, extorsion de fonds en bande organisée et blanchiment en bande organisée». L’une d’entre elles a été incarcérée. D’autres personnes devaient encore être déférées lundi devant les juges chargées de l’enquête. Depuis plusieurs semaines, la police a fait irruption dans le monde feutré de ces cercles privés. Mercredi dernier, plusieurs dizaines de policiers du service central des Courses et Jeux de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont effectué deux opérations «coup de poing» dans les cercles de jeux Eldo, près de la place de la République (IIIe), et Wagram (XVIIe), près des Champs-Elysées.

Une surprise de taille pour les joueurs de poker qui y étaient attablés. L’enquête remonte jusque dans les hautes sphères des cercles, puisque l’on trouve des dirigeants de clubs parmi la dizaine de personnes placées en garde à vue. Les deux cercles parisiens ont fait l’objet d’une fermeture administrative provisoire. «De la comptabilité occulte y a été mise au jour», selon une source policière. L’enquête a permis d’identifier plusieurs proches de ces cercles comme appartenant au crime organisé, certains allant jusqu’à citer le «milieu corse». Cette opération survient après que l’un des plus importants établissements de jeu parisien, le cercle Haussmann, a également été fermé fin mai.

source : Le Parisien

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :