Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Il y avait fin décembre 2012, il y a quelques jours donc, près de 17 000 demandeurs d’emplois inscrits sur les registres de l’Etat, un chiffre qui est en augmentation de 10 % par rapport à la fin décembre 2011.

AltaFrequenzaAttention, il s’agit du chiffre des catégories A, B et C confondues car si on prend le chiffre de la seule catégorie A, celle qui recherche effectivement un boulot, on retombe à 14 300 demandeurs. Par contre, si on additionne toutes les catégories, ceux qui sont sans emplois et qui en cherchent un, ceux qui sont au chômage partiel et ceux qui sont sans emploi mais qui n’en cherchent pas un de manière très précise, on dépasse allègrement les 20 000 demandeurs d’emplois, soit plus de 2 000 par rapport à décembre 2011. Point de consolation, mais en est-ce un réellement?

Les courbes de l’emploi en Corse se rapprochent aujourd’hui de plus en plus des tendances enregistrées au niveau national. Quelle est la réalité économique révélée par l’aridité de ces chiffres? C’est ce que nous avons demandé à Antoine Peretti, directeur régional adjoint de Pôle Emploi.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :