Produit CORSU E RIBELLU

X

Les maires et élus des communes de Conca, Lecci, Porto-Vecchio et Sari-Solenzara ont tenu lundi dernier une conférence de presse au centre des finances publiques de Porto-Vecchio (dont dépendent ces quatre communes mais aussi les communautés de communes de la côtes des Nacres et du Sud Corse) pour lancer un cri d’alarme et dénoncer le manque de moyens humains, qui entraîne d’importants retards de paiement auprès des entreprises locales dans le cadre notamment des marchés publics.

logo corsematin2011La commune de Porto-Vecchio a déjà mis à disposition un agent communal afin de palier au manque d’effectif. Mais cela ne suffit plus, selon les élus, qui somment aujourd’hui la direction des finances publiques de prendre les mesures qui s’imposent, dans une microrégion où le contexte économique nécessite des moyens adaptés. Plus d’informations dans l’édition de Corse-Matin du 29 janvier

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :