Produit CORSU E RIBELLU

X

Dans la nuit de dimanche à lundi, une voiture appartenant à un agent de police a été la cible de plusieurs tirs. Le véhicule a été ensuite partiellement incendié. C’est la troisième fois depuis le début du mois de janvier, que la police est visée par des actes criminels.

fr3corseLe véhicule, un modèle haut de gamme de marque allemande, appartenant à un agent de la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP), était stationné sur le parking du port de Toga, à la sortie nord de Bastia.Trois impacts de balles ont été relevés sur la portière droite et l’habitacle a été partiellement endommagé par un incendie. L’enquête a été confiée à la police judiciaire.

Série d’actes criminels visant la pol​ice

C’est la troisième fois que des biens appartenant à des fonctionnaires de police, voir que des véhicules de police sont pris pour cible depuis le début du mois de janvier en Haute-Corse. Un phénomène inquiétant qui soulève pas mal d’interrogation, selon le secrétaire départemental d’Unité-SGP, Cyril Bianchi.

Dans la nuit du 24 janvier, une voiture de service de la brigade anti-criminalité (BAC) de Bastia avait été détruite par un incendie criminel. Le véhicule avait été la cible d’un jet de cocktail Molotov, alors qu’il était stationné devant le commissariat de police.

Plus tôt en janvier, c’est cette fois un mobil home situé sur le Lido de la Marana, à Luciana (Haute-Corse), appartenant à un fonctionnaire de police, qui avait été entièrement détruit par un incendie d’origine criminel.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :