Produit CORSU E RIBELLU

X

« Je tiens à saluer l’initiative du Ministère de l’Economie et des Finances annonçant la toute prochaine constitution d’un groupe de travail consacré à l’évaluation des conséquences induites par la censure du dispositif fiscal dérogatoire issu de l’arrêté Miot, par le Conseil constitutionnel.

zuccarelliArrêté Miot : « L’intervention de Pierre Moscovici et Jérôme Cahuzac suscite un réel espoir… »

Au moment où certains se bornent à sillonner la Corse pour instrumentaliser la situation à des fins politiciennes, l’intervention de Pierre Moscovici et Jérôme Cahuzac suscite un réel espoir de parvenir à une solution durable permettant de répondre aux préoccupations que partagent l’ensemble des Corses. Elle témoigne de l’écoute et de la réactivité d’un Gouvernement déterminé à œuvrer au service de la Corse au travers d’une démarche concertée.

Je renouvelle pour ma part le souhait qu’au-delà de la nécessaire prorogation du dispositif fiscal dérogatoire applicable à la transmission des biens immobiliers situés en Corse, nous parvenions à définir ensemble les contours d’un véritable pacte économique et fiscal de développement, permettant enfin de conférer une assise juridique stable à l’ensemble des mesures fiscales spécifiques qui concourent au développement de notre île ».

Jean Zuccarelli
conseiller exécutif de Corse, Président de l’ADEC et Conseiller Municipal de Bastia
26 janvier 2013

 Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :