X

La cour d’assises spéciale de Paris dira vendredi ou lundi si elle le condamne une troisième fois ou si elle l’acquitte. La journée de mardi sera consacrée aux plaidoiries des parties civiles. Pendant tout le procès, elles ont matraquées ne pas croire « une seconde » au nouveau scénario esquissé par les membres du commando condamnés en 2003 pour expliquer la mise en cause initiale d’Yvan Colonna et leurs rétractations tardives. Le transport de justice organisé le 6 juin à Ajaccio en présence de Pierre Alessandri, qui affirme depuis 2004 être le tireur, n’a fait que renforcer leurs convictions sur la culpabilité de Colonna.

Le déroulement des faits décrit sur place par Pierre Alessandri est en effet selon eux en contradiction totale avec les constatations matérielles, notamment les conclusions des experts en balistique. Le réquisitoire sera prononcé mercredi, puis suivront les plaidoiries de la défense. La cour composée de magistrats professionnels doit rendre sa décision vendredi ou lundi 20 juin. L’accusé, les parties et l’opinion publique sauront ce qui a emporté son « intime conviction ». Pour la première fois en France, une cour spécialement composée pour les affaires de terrorisme va en effet motiver son verdict.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet