Produit CORSU E RIBELLU

X

L’enquête publique sur le dragage du port de commerce de Porto-Vecchio s’est achevée mercredi dernier. Au total se sont 9 observations qui ont été inscrites sur les registres des 3 communes, Zonza, Lecci et Porto-Vecchio.

alcudinaTitre Des remarques qui émanent essentiellement d’associations écologiques, de pêcheurs et de certains hôteliers, inquiets par les conséquences écologiques et économiques de ce projet.

Rejets
La population ne s’est pas vraiment emparé de ce dossier, mais la poignée d’avis émis, quasiment tous contre ce projet, sont argumentés. « Ce n’est pas la quantité qui compte, mais la qualité » a déclaré Michel Sorba, le commissaire enquêteur. Les propriétaires du Belvédère, du Casa Del Mare et de Cala Rossa, voit leur plage disparaître et ce dragage risque, selon eux, d’accentuer ce phénomène. De leur côté les pêcheurs s’inquiètent pour leur activité, « les matériaux prélevés vont être rejeté dans une zone à langouste » s’insurge Pierre Michel. Le sable, les sédiments et les rochers qui vont être dragués, soit 180 000 m3, vont être rejeté à 13 kms au large, entre Saint Cyprien et Pinarellu.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :