Produit CORSU E RIBELLU

X

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a qualifié jeudi d' »intolérables » les menaces de mort proférées dans une lettre anonyme contre le préfet de Corse. « Le préfet est un grand serviteur de l’Etat qui fait appliquer les décisions de justice« , a-t-elle déclaré sur la radio France Bleu RCFM.

FR3CorseLa ministre de la Justice a ajouté que « c’est pour cela qu’une enquête préliminaire a été ouverte par le procureur de la République ». La lettre reçue le 17 janvier par le préfet Patrick Strzoda le menace de mort s’il fait exécuter des décisions de justice administrative contre des établissements de plage exerçant des activités commerciales en infraction avec la loi sur la protection du domaine public maritime.

Mme Taubira doit arriver en fin de matinée à Ajaccio pour une visite d’une journée consacrée notamment à la situation dans les prisons. Elle visitera le service de probation et d’insertion des prisonniers et la maison d’arrêt d’Ajaccio, puis déjeunera avec des représentantes d’associations de défense des droits des femmes.

Elle s’entretiendra ensuite avec les magistrats et les responsables de la police et de la gendarmerie de la mise en oeuvre d’un dispositif pénal spécial pour lutter contre le crime organisé dans l’île. Elle sera reçue avant son départ par les présidents des groupes politiques de l’Assemblée de Corse.

Suite et source de l’information

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :