Produit CORSU E RIBELLU

X

C’est ce que considère la présidente de l’association des maires de Corse-du-Sud. Au cours de l’assemblée générale, les élus ont notamment évoqué les conséquences de cette réforme sur leurs communes.

corsematin-associuLes rythmes scolaires, l’arrêté Miot, le mode de scrutin des conseillers départementaux… Autant de sujets qui ont été longuement abordés, hier à Ajaccio, par l’association des maires et présidents d’EPCI de Corse-du-Sud qui tenait son assemblée générale ordinaire.

Outre des comptes lisses, un rapport d’activités clair et un budget prévisionnel impeccable, votés sans difficulté par l’ensemble des élus municipaux du département, la présidente, Joselyne Mattei-Fazi a mis sur la table des sujets d’actualité qui ont marqué l’exercice.

Après avoir échangé avec les adhérents de l’association, la présidente des maires, femme-pionnier de la politique insulaire, fait le point.

Quels ont été les points forts de l’année écoulée ?

L’année 2012 a été marquée par la mise en place de notre centre de formation professionnel.

Nous disposons désormais d’une structure agréée pour former nos élus. Cette initiative a connu un vif succès.

Suite et source de l’information

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :