Produit CORSU E RIBELLU

X

Le préfet de Corse, Patrick Strzoda, -a révélé notre confrère Corse-Matin- a reçu mercredi 17 janvier des menaces de mort par lettre dans le cadre de l’affaire des paillotes. Celles-ci sont prises très au sérieux par les services de sécurité.

FR3CorseJoint par téléphone ce 22 janvier dans la soirée, le préfet de Corse a confirmé à la rédaction de France 3 Corse-Via Stella les informations publiées par le site internet du quotidien Corse-Matin à 19 h 43. Patrick Strzoda n’a pas pour autant souhaité réagir.

Ces menaces de mort interviennent deux jours après le délai légal pour les cinq paillotes de Coti-Chiavari occupant le domaine public maritime et mises en demeure par la justice de démonter et de remettre en état la plage.

 Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :